Nous contacter
Accueil > Séminaires > Séminaire « Conte et

Séminaire « Conte et psychanalyse » - 2016 - 2017

Anna ANGELOPOULOS et Sylvette GENDRE-DUSUZEAU


Cette année, nous poursuivons notre thème « Et Dieu créa la femme » (deuxième partie), autour du féminin tel qu’il inaugure un autre champs constitutif de la psychanalyse et de l’inconscient ouvrant à une nouvelle lecture de l’humain. N’est-ce pas dans un corps de femme que le mythe a depuis toujours logé Psyché ?

Nous nous pencherons plus précisément sur les passeuses du destin de la psychanalyse que furent les grandes pionnières, dont Joan Rivière, Lou Andréas Salomé, Sabina Spielrein, Emma Eckstein, Ella Scharpe, Hélène Deutsch et d’autres, qui ont fait avancer la théorie à partir de leurs propres expériences, non seulement cliniques, mais aussi en tant que filles, femmes et mères.

Nous entendrons l’expérience de ces pionnières du féminin en écho avec nos cliniques actuelles où résonne cette demande, plus ou moins consciente, à naître et à renaître au féminin dans les transferts ; et en écho également avec certains mythes et contes populaires. Les intervenants cette année apporteront leurs contributions à ce « paradigme du féminin ».

***

Le séminaire aura lieu au 18 rue de Varenne, 75007 Paris, à 21h15 précises, le troisième jeudi de chaque mois (sauf février et avril) : jeudi 18 novembre 2016, 15 décembre, 19 janvier 2017, 23 février, 16 mars, samedi après midi 22 avril, jeudi 18 mai et 15 juin.

Interventions

Jeudi 17 novembre, Anna Angelopoulos et Sylvette Gendre-Dusuzeau feront une introduction sur certaines avancées théoriques de quelques unes de ces femmes pionnières en psychanalyse. Celles-ci ont pris le risque de pratiquer la psychanalyse là où elles se sont installées en Europe, au péril de leur réputation, voire de leur vie, et ont apporté les remaniements nécessaires aux théories freudiennes sur la psyché féminine, et l’appréhension du « féminin ». Sans leur contribution, la compréhension de la femme serait restée non seulement inexacte mais très incomplète.

Jeudi 15 décembre, Faika Medjahed parlera de « l’histoire d’Aubepin », conte kabyle qu’elle articulera à la transmission du savoir thérapeutique de mères à filles. Jeudi 19 janvier 2017, Michèle Riot-Sarcey, historienne du féminisme, interviendra sur ses travaux récents.

Jeudi 23 février, Fabienne Raphoz, directrice de la « Collection Merveilleux » chez José Corti, parlera de son travail d’éditrice de contes populaires de tradition orale. « Comment à partir d’une passion personnelle pour la matière – fruit d’une expérience universitaire – tenter, au sein d’une collection littéraire de préserver l’enchantement du conte tout en proposant des collectes accompagnées d’un appareil critique important ? La Collection Merveilleux : une histoire collective. »

Jeudi 16 mars, Claude Guy évoquera l’épreuve de la transmission du féminin, qui devient en cas de ratage un véritable calvaire, une lutte à mort contre la mort, conduisant tout naturellement au développement inéluctable d’un symptôme d’autant plus terrible que les tentatives pour se faire entendre ont été vaines jusque-là. « J’aborde l’anorexie en ce sens, comme un des symptômes les plus terribles de cette question, son point extrême, sa cristallisation. L’anorexique met en jeu rien moins que la vie même. La sienne propre et celle de la lignée, bloquée, arrêtée là. »

Samedi 22 avril, Monique Schneider continuera dans la suite du paradigme féminin…

Jeudi 18 mai, Marie Bakchine présentera l’incorporation comme mode de défense archaïque chez l’enfant. Comment le sujet féminin peut se construire quand la rencontre avec l’objet suffisamment bon n’a pu advenir.

Jeudi 15 juin, Anna Angelopoulos et Sylvette Gendre-Dusuzeau conclueront avec le thème « Où en sommes nous aujourd’hui avec le féminin ? » ***

Quelques indications bibliographiques :

– Jacques André, Aux origines féminines de la sexualité, PUF, 1995.

– Catherine Chabert, La jeune fille et le psychanalyste, Dunod, 2015.

– Collectif, Invention du féminin, Campagne Première, 2006.

– Hélène Deutsch, Les introuvables, Seuil, 2000.

Les « Comme si » et autres textes (Marie Christine Hamon), Seuil, 2007.

Psychanalyse des fonctions sexuelles de la femme, PUF, 1994.

– Françoise Dolto, Sexualité féminine, Gallimard, 1996.

Le féminin, Gallimard, 1998.

– Sigmund Freud, « La féminité », 5e conférence, 1932, in les Nouvelles Conférences sur la psychanalyse, Gallimard, 1974. « Quelques conséquences psychiques de la différence anatomique entre les sexes » et « Sur la sexualité féminine », in La vie sexuelle, PUF, 1969.

– Wladimir Granoff, La pensée et le féminin, Flammarion, 2004. Le désir et le féminin, Flammarion, 2002.

– Claude Guy, Psychanalyse et possession, Calmann Lévy, 2004.

– Marie Christine Hamon, Féminité mascarade, Seuil, 1994.

– M. Klein, P. Heimann, S. Isaacs, J. Rivière, Développements de la psychanalyse, PUF, 1966.

– Jacques Lacan, Les écrits, Seuil, 1966 Le séminaire livre V, « Les formations de l’inconscient », Seuil, 1998.

– Ella Sharpe lue par Lacan, Hermann Editeurs, 2007.

– Sophie de Mijolla-Mellor, Les femmes dans l’histoire de la psychanlyse, L’esprit du temps, 1999.

– Isabelle Mons, Femmes de l’âme. Les pionnières de la psychanalyse, ouvrage dirigé par Sophie Bajard, Payot, 2015.

– Michèle Riot-Sarcey, Le genre en questions, pouvoir, politique, écriture de l’histoire, Creaphis Editions, 2016. Histoire du féminisme, 3éd., La Découverte, 2015. Le procès de la liberté, La Découverte, 2016.

– Lou Andréas Salomé, Lettre ouverte à Freud, Points, 1987.

– Monique Schneider, Le paradigme féminin, Flammarion, 2004.



[Article mis à jour le 1er septembre 2015)

Note

Anna ANGELOPOULOS tél. 06 12 67 37 54 mailto angelopoulos.anna gmail.com

Sylvette GENDRE-DUSUZEAU tél. 06 87 14 08 90 mailto gendredusuzeausylvette gmail.com